Imperial Cleaning

Le troisième ouvrage, Génération des animaux [ 75 ] , est le plus tardif, car il est annoncé dans le précédent comme devant le compléter. Le problème de la définition pose celui du concept de prédicat essentiel.

Menu de navigation


Leur dualité rappelle celle des rois. Un certain nombre de miracles leur est attribué, surtout dans la défense des armées spartiates ils partent en campagne aux côtés des rois, représentés par des amphores jumelles. Enfin, Héraclès est également à Sparte une sorte de héros national [ ]. Il est réputé avoir aidé Tyndare à recouvrer son trône.

C'est lui qui aurait bâti dans la cité le temple d' Asclépios. Les douze travaux sont amplement représentés dans l'iconographie spartiate. C'est typiquement la divinité des jeunes. Les prêtres jouissent d'une place particulièrement importante. Les deux rois eux-mêmes ont un statut de prêtres: Avant le départ d'une expédition, on sacrifie à Zeus Agétor, au moment de passer la frontière, c'est à Zeus et Athéna, et avant la bataille, à Arès Ényalios.

Le respect des rites, des fêtes religieuses et des signes divins se manifeste dans beaucoup d'anecdotes, où les Spartiates renoncent au combat devant des augures défavorables, ou des manifestations comme des tremblements de terre. La religion à Sparte frappe également par ses aspects archaïques.

Ainsi, on trouve des survivances de cultes non anthropomorphiques: Boiai, en Laconie , vénère un myrte sous le nom d' Artémis Sôteira [ ]. Pausanias parle également de 15 xoana en Laconie, dont 6 à Sparte — ce sont des statues de bois à la représentation grossière, antérieure à la religion olympique.

L'archaïsme se retrouve également dans les fêtes religieuses spartiates voir Gymnopédies , Hyacinthies et Karneia , et dans certains sacrifices, comme celui de chevaux à Hélios sur le mont Taygète [ ]. La netteté des lettres, incisées sur une surface assez dure, implique une certaine habitude et permet de penser que l'alphabétisation était déjà bien répandue.

On estime généralement qu'elle remonte aux environs de av. On a conservé de lui des fragments de onze élégies, qui concilient l'idéal aristocratique hérité d' Homère et l'idéal de la cité. L'orateur Lycurgue note que les Spartiates partant en guerre se réunissent pour écouter ses poèmes [ ]. Sparte sait également faire venir des poètes reconnus, comme Thalétas , Terpandre ou Timothée de Milet.

Diverses traditions les montrent apaiser par leurs chants une crise stasis secouant la société spartiate, faisant ainsi d'eux des précurseurs de Lycurgue. On a conservé de lui un fragment d'une palinodie dans laquelle il nie qu' Hélène soit jamais allée à Troie [ ] , sans doute par égards pour les Spartiates qui la considèrent comme une déesse [ ].

Curieusement, Sparte ne fait plus venir de poètes après la venue de Stésichore et ne suscite aucun auteur en son sein [ ]. L'illettrisme des Spartiates est d'ailleurs proverbial à l'époque classique chez les Athéniens [ ]. En réalité, il est plus que probable que les rois, les officiers généraux, les éphores, les gérontes et les Hippeis sachent lire et écrire [ ].

Pour ce qui est des citoyens ordinaires, Justin rapporte que pendant les guerres de Messénie, les soldats spartiates écrivent leur nom et patronyme sur des plaquettes de bois qu'ils attachent à leur bras [ ] — sorte d'ancêtres des plaques d'identité militaires. Plutarque cite également des lettres envoyées par des mères spartiates à leurs enfants soldats [ ]. Il est difficile de savoir si ces deux mentions sont authentiques ou non.

De manière plus crédible, Aristophane évoque une poétesse spartiate, Clitagora [ ] , et Jamblique mentionne plusieurs pythagoriciennes spartiates [ ]. Le plus connu d'entre eux, Sosibios , laisse une série de traités sur les cultes et coutumes spartiates, dont le grammairien Athénée préserve quelque fragments.

À l'époque romaine, Sparte devient l'un des centres grecs d'études supérieures [ ]. La contribution laconienne à la sculpture est bien loin d'atteindre celle d'autres régions grecques, mais peut se comparer à celle de la Béotie. Les reliefs funéraires du siècle suivant sont relativement médiocres, mais la statue dite de Léonidas suggère que le reste de la production ait pu être de meilleure qualité [ ]. S'agissant de l'architecture, Thucydide note: Pour autant, Sparte n'est pas dépourvue de tout monument, comme en témoignent les chapitres que consacre Pausanias à la cité [ ]: Hors de Sparte même se trouve également le sanctuaire d'Artémis Orthia.

Le Laconien II conserve des motifs orientalisants mais introduit la figure noire, presque exclusivement destinée à l'exportation. Cette production atteint son apogée vers av.

Le kylix coupe à pied haut est la forme privilégiée. Ce dernier cesse sa production vers av. Durant la même décennie, l'exportation de la céramique figurée laconienne prend également fin, supplantée par la céramique à vernis noir. Les artistes spartiates aiment à représenter Héraclès , le plus souvent comme un hoplite ordinaire, ainsi que les satyres , les divinités trônantes et les démons ailés. Sparte se distingue également, à l'époque archaïque, par son travail du bronze.

Ses artisans coulent des figurines dont l'exemple caractéristique est le cheval dit laconien, remarquable par l'impression de stabilité et de puissance contenue qu'il dégage [ ]. Il se caractérise par une tête très longue, une encolure courte et une base rectangulaire ajourée dotée d'un appendice sur laquelle repose la queue de l'animal.

Si les chevaux sont généralement conçus pour être autonomes, la plupart des autres figurines sont destinées à décorer des articles de luxe, comme les miroirs [ ]. Sparte se distingue d'abord peu des autres cités grecques. Dès la fin de l' époque archaïque , cependant, Sparte émerge du lot, d'abord pour la puissance de sa phalange, ensuite pour son système politique, que beaucoup de poètes et Hérodote considèrent comme un modèle d' eunomie , c'est-à-dire de justice et de bon ordre [ ].

Cependant, aucune cité ne se dote d'une constitution similaire, même parmi celles qui adoptent une forme oligarchique. L'admiration pour le modèle spartiate se développe particulièrement à Athènes. Les laconisants se recrutent essentiellement chez les partisans de l'oligarchie: Critias , chef de file des Trente qui prennent le pouvoir en av.

Inversement, Euripide représente ses personnages spartiates, Ménélas et Hermione , comme des êtres détestables, obnubilés par la richesse et le pouvoir, brutaux et fourbes [ ].

Beaucoup de Grecs attribuent la victoire à la supériorité de l'organisation politique spartiate [ ]. C'est le cas notamment de la Constitution des Lacédémoniens , attribuée à Xénophon, qui a combattu contre sa propre cité sous les ordres du roi Agésilas II à la bataille de Coronée et a fait subir à ses fils l' éducation spartiate. Platon connaît bien les laconisants pour les avoir abondamment fréquentés pendant sa jeunesse. Son attitude vis-à-vis de Sparte est mesurée: Il regrette dans la première partie des Lois que la musique soit si négligée à Sparte, mais loue le régime politique spartiate pour l'équilibre des pouvoirs — d'abord entre les deux rois, puis entre les rois, la gérousie et les éphores —, qui constitue pour lui un juste milieu entre la démocratie et la monarchie [ ].

Aristote se montre relativement critique dans sa Politique. Pour lui, les Hilotes ne constituent pas une bonne solution pour permettre aux citoyens d'être dégagés du travail, parce que les Spartiates les craignent en permanence. Ensuite, il dénonce une trop grande liberté laissée aux femmes. Il met en avant l'ampleur des inégalités sociales, et le fait que les deux cinquièmes de l'État soient possédés par les femmes. La gérousie n'est pas épargnée: Comme Platon dans les Lois , il reproche à Sparte de se concentrer exclusivement sur la vertu militaire: À l' époque hellénistique , Sparte est un objet d'intérêt pour les amateurs de philosophie politique, qui tendent à l'idéaliser.

L'un des élèves d'Aristote, Dicéarque , rédige une Constitution des Lacédémoniens que les Spartiates apprécient au point de la faire lire une fois par an à leurs jeunes gens. Les Pythagoriciens sont généralement laconisants.

Sparte exerce également un attrait hors de Grèce. Bon nombre de cités d' Asie mineure ou de la côte du Latium se prétendent, de manière assez fantaisiste, des colonies de Sparte. Le premier livre des Macchabées [ ] et les Antiquités juives de Flavius Josèphe [ ] rapportent tous deux une lettre attribuée au roi Areus I er et envoyée au grand prêtre Onias I er , dans laquelle Areus clame une origine commune entre les Spartiates et les Juifs.

En Italie , les Sabins pensent être les descendants de Spartiates ayant quitté leur cité-mère par dégoût de son austérité [ ]. À Rome, un courant laconisant existe dès la république: Les institutions romaines sont souvent comparées à celles de Sparte: Pendant l' Empire , les Stoïciens admirent l'austérité des Spartiates, leur refus de reconnaître la défaite et leur mépris de la mort.

Par la suite, l'influence spartiate se fait moins marquée. La Seconde Sophistique s'intéresse principalement à Athènes, mais recourt encore à Sparte pour proposer des sujets de rhétorique: À la Renaissance , Sparte, et non Athènes, est considérée comme l'archétype des valeurs morales de l'Antiquité. L'humaniste italien Vergerio vante les mérites éducatifs de Sparte dans son traité vers concernant l'éducation des jeunes princes. Lacédémone devient le symbole du régime mixte dans les cités-États italiennes, et le contre-modèle de l' absolutisme royal en France, notamment dans la pensée protestante , principalement celle des monarchomaques.

Le modèle spartiate se diffuse ensuite sous l'influence des nombreuses traductions de Plutarque [ ]. Seuls Voltaire et le baron d'Holbach , parmi les plus connus, préfèrent la démocratie d' Athènes [ ]. La Révolution française se réfère beaucoup à Sparte jusqu'à la chute de Robespierre. En réaction, c'est alors au tour du théoricien contre-révolutionnaire Joseph de Maistre de reprendre le référent spartiate. Pour lui, le malheur de Sparte est d'avoir mûri trop tôt. Maxime Rosso explique ainsi cette évolution:.

Du fait de cette utilisation par l'extrême droite, Sparte devient taboue dans le milieu historiographique jusqu'aux années Sa perception populaire change avec la réinterprétation occidentaliste de Frank Miller , auteur de la bande dessinée adaptée au cinéma en En France, Les Identitaires usent dès lors abondamment de références spartiates [ ]. En Grèce, le parti d'extrême droite Aube dorée se défend des accusations de références au nazisme en affirmant que ce dernier a copié les Gréco-Romains , et en particulier Sparte, qui seraient son véritable modèle [ ].

Un des premiers Occidentaux à avoir visité Sparte fut, en , Cyriaque d'Ancône [ ]. Il avait été en effet chargé de constituer des collections d'antiquités pour différents patrons, concurrents: Un des agents de Roe explora les îles de l' Égée , Athènes et Sparte. Il acheta de nombreuses antiquités et des marbres. Cependant, il est impossible d'en savoir plus. Sa mort à Patras avant qu'il ait pu envoyer sa cargaison à Roe empêche d'en savoir plus [ ].

Au contraire, la description par le commerçant britannique, Bernard Randolph, datant de est fiable. Il était sur place. Mais, il était plus intéressé en tant que commerçant par les réalités économiques que par les antiquités.

L' abbé Fourmont , envoyé en Grèce par Louis XV , revint avec de nombreuses inscriptions, dont une grande partie qu'il affirmait provenir de Sparte. Il a ainsi observé des embryons de poussins à divers stades de leur développement, après une couvée de trois jours, de dix jours ou de vingt jours —synthétisant des observations qui ont été nombreuses et continues [ 88 ].

Aristote s'est efforcé de classifier les animaux de façon cohérente, tout en utilisant le langage courant. Il pose comme distinctions de base le genre et l' espèce , distinguant les animaux à sang vertébrés et les animaux non sanguins ou invertébrés il ne connait pas les invertébrés complexes possédant certains types d' hémoglobine.

Les animaux sanguins sont d'abord divisés en quatre grands groupes: Puis il élargit ce dernier groupe pour y inclure les cétacés, le phoque, les singes et, dans une certaine mesure, l'homme, constituant ainsi la grande classe des mammifères [ 90 ]. De même, il distingue quatre genres d'invertébrés: Loin d'être rigides, ces groupes présentent des caractères communs du fait qu'ils participent d'un même ordre ou d'un même embranchement.

En tant que naturaliste, Aristote ne souffre pas de la comparaison avec Cuvier [ 92 ]:. Par surcroît, et comme sans effort, de grandes hypothèses sont suggérées: Aristote pense que les créatures sont classées suivant une échelle de perfection allant des plantes à l'homme [ 94 ] , [ 95 ].

Son système comporte onze degrés de perfection classés en fonction de leur potentialité à la naissance. Pour Aristote, son objet est l'étude des êtres inanimés et de leurs composants terre, feu, eau, air, éther. Cette science ne vise pas comme aujourd'hui à transformer la nature.

Au contraire elle cherche à la contempler [ 98 ]. Selon Aristote, les êtres naturels, quels qu'ils soient pierre, vivants, etc. La nature, selon Aristote, possède un principe interne de mouvement et de repos [ 99 ]. La forme, l'essence des êtres, détermine la fin, de sorte que, pour le Stagirite, la nature est à la fois cause motrice et fin Part, an.

Il établit également une distinction entre les êtres naturels, qui ont ce principe en eux-mêmes, et les êtres artificiels, créés par l'homme et qui ne sont soumis à un mouvement naturel que par la matière qui les compose, de sorte que pour lui: Par ailleurs, dans la pensée d'Aristote, la nature est dotée d'un principe d'économie, ce qu'il traduit par son célèbre précepte: Si, par exemple, nous voulons savoir ce qu'est une statue de bronze, nous devrons connaître la matière dont elle est faite cause matérielle , la cause formelle ce qui lui donne forme, par exemple, la statue représente Platon , la cause efficiente le sculpteur et la cause finale garder mémoire de Platon [ ].

Pour lui, une explication complète requiert d'avoir pu mettre en lumière ces quatre causes [ 62 ]. La puissance ou potentialité dunamis fait écho à ce que pourrait devenir l'être.

Par exemple, un enfant peut, en puissance, apprendre à lire et à écrire: Il en a la capacité. La puissance est le principe d'imperfection, et celui-ci est modifié par l'acte, qui entraîne le changement.

Ces notions permettent au philosophe d'expliquer le mouvement et le changement. Aristote distingue quatre types de mouvement: Le mouvement, chez lui, est dû à un couple: L'entité cause d'un changement transmet sa forme ou essence à l'entité touchée.

Par exemple, la forme d'une statue se trouve dans l'âme du sculpteur, avant de se matérialiser par le biais d'un instrument dans la statue. PourAristote, dans le cas où il existe une chaîne de causes efficientes, la cause du mouvement réside dans le premier maillon [ ]. Pour qu'il y ait changement, il faut qu'il y ait une potentialité, c'est-à-dire que la fin inscrite dans l'essence n'ait pas été atteinte.

Toutefois, le mouvement effectif n'épuise pas forcément la potentialité, ne conduit pas forcément à la pleine réalisation de ce qui est possible. Aristote distingue entre le changement naturel phusei , ou en accord avec la nature kata phusin , et les changements forcés biâi ou contraires à la nature para phusin. Aristote suppose donc en quelque sorte que la nature régule le comportement des entités et que les changements naturels et forcés forment une paire contraire [ ].

Ils sont donc imparfaits, comme l'est de façon générale le monde sublunaire. Le mouvement et l'évolution n'ont pas de commencement, car la survenue du changement suppose un processus antérieur [ ]. De sorte qu'Aristote postule que l'univers dépend d'un mouvement éternel, celui des sphères célestes qui, lui-même, dépend d'un moteur éternellement agissant [ ].

Toutefois, à la différence de ce qui se passe habituellement chez lui, le premier moteur ne transmet pas la puissance agissante dans un processus de cause à effet. En effet, pour Aristote, l'éternité justifie la finitude causale de l'univers. Pour comprendre cela il faut se souvenir que, selon lui, si les hommes sont issus sans fin, par engendrement par des parents chaîne causale infinie , sans le soleil, sans sa chaleur chaîne causale finie , ils ne pourraient pas vivre [ ].

Toutefois, les êtres éternels les sphères célestes échappent au temps, tandis que les êtres du monde sublunaire sont dans le temps qui est mesuré à partir des mouvements des sphères célestes. Comme ce mouvement est circulaire, le temps est également circulaire d'où le retour régulier des saisons [ ]. Le temps nous permet de percevoir le changement et le mouvement. Il marque une différence entre un avant et un après, un passé et un futur.

Il est divisible mais sans parties. Il n'est ni corps ni substance et, pourtant, il est [ ]. Il rejette le point de vue des atomistes et considère qu'il est absurde de vouloir réduire le changement à des mouvements élémentaires insensibles. Dans le Traité du ciel et Météorologiques , Aristote démontre que la Terre est sphérique et qu'il est absurde de la présenter comme un disque plat.

Il avance comme arguments que les éclipses de Lune montrent des sections courbes et que même un léger déplacement du nord vers le sud entraîne une altération manifeste de la ligne d'horizon. Mais son argument principal [ ] réside dans l'idée selon laquelle le mouvement des corps solides serait naturellement centripète: Il divise le globe en cinq zones climatiques correspondant à l'inclinaison des rayons du soleil [ n 11 ]: La conception géocentrique d'Aristote, conjointement avec celle de Ptolémée , dominera la réflexion durant plus d'un millénaire [ ].

Cette conception du cosmos, Aristote la tient cependant en grande partie d' Eudoxe de Cnide dont il perfectionne la théorie des sphères , à la différence près qu'Eudoxe ne défend aucunement une position réaliste , comme le fait Aristote. Ptolémée non plus ne soutient pas cette position réaliste: Aristote distingue deux grandes régions dans le cosmos: Ce modèle se complique encore du fait que ce ne sont pas les planètes qui se meuvent, mais les sphères translucides sur l'équateur desquelles elles sont fixées: Selon Koyré la cosmologie aristotélicienne conduit d'une part à concevoir le monde comme un tout fini et bien ordonné où la structure spatiale incarne une hiérarchie de valeur et de perfection: Cela a pour conséquence d'introduire dans la pensée scientifique des considérations basées sur les notions de valeur, de perfection, de sens ou de fin, ainsi que de lier le monde des valeurs et le monde des faits [ ].

L'ouvrage appelé Métaphysique est composé de notes assez hétérogènes. Tout d'abord, il est possible de comprendre que les textes doivent être étudiés après la physique. Il est également possible d'entendre le terme comme signifiant que l'objet des textes est hiérarchiquement au-dessus de la physique [ ]. Même si, dans les deux cas, il est loisible de percevoir une certaine compatibilité avec le vocable aristotélicien de philosophie première, l'emploi d'un mot différent est souvent perçu par les spécialistes comme le reflet d'un problème [ ] , d'autant que les textes réunis sous le nom de métaphysique sont traversés par deux questionnements distincts.

Pour compliquer les choses, Aristote semble, dans certains livres le livre E en particulier , introduire la question ontologique du livre gamma qu'est-ce qui fait que tout ce qui est est? Au livre E chapitre 1, Aristote note: Pour un spécialiste comme A. Il est en ce sens une forme ou un acte sans matière qui lance l'ensemble des mouvements et qui, par la suite, actualise l'ensemble de ce qui est.

Chez Aristote, dieu ou le premier moteur est absolument transcendant, de sorte qu'il est difficile de le décrire autrement que de façon négative, c'est-à-dire par rapport à ce que les hommes n'ont pas. Toutefois, cette théologie négative , qui influencera les néo-platoniciens, n'est pas assumée par Aristote.

La question ontologique de l'être en tant qu'être n'est pas abordée chez Aristote comme étant l'étude d'une matière constituée par l'être en tant qu'être , mais comme l'étude d'un sujet, l'être, vue sous l'angle en tant qu'être.

Le premier sens est celui de substance ousia , le second, celui de quantité, de qualités, etc. Malgré tout, pour lui, la science de l'être en tant qu'être est surtout centrée sur la substance [ ].

Si ce principe est central pour Aristote, il n'essaye pas de le prouver. Il préfère montrer que cette hypothèse est nécessaire, si on veut que les mots aient un sens [ ]. Puisqu'une forme substantielle est une essence, elle est ce qui est dénoté par le definiens de la définition.

Le problème est que si Aristote en Métaphysique Z. D'où deux lignes d'interprétation. Pour Sellars [ ] , Hartman [ ] , Irwin [ ] et Witt [ ] , les formes substantielles ne sont pas des universaux et il y a autant de formes substantielles qu'il y a de types particuliers d'une chose. Pour d'autres, Woods [ ] , Owen [ ] , Code [ ] , Loux [ ] et Lewis [ ] , Aristote ne veut pas dire en Z.

En effet, s'il existe quatre types de causes matérielle, formelle, efficiente et finale , une même chose peut appartenir à plusieurs types de causes. Par exemple, dans le De Anima a25 , il soutient que l'âme peut être cause efficiente, formelle et finale [ ]. De sorte que l'essence n'est pas seulement une cause formelle, elle peut être aussi une cause efficiente et finale. Tout comme la forme a priorité sur la matière, la réalité a priorité sur la potentialité pour deux raisons.

Tout d'abord, la réalité est la fin, c'est pour elle que la potentialité existe. Pour Pierre Aubenque , l'ontologie d'Aristote est une ontologie de la scission entre l'essence immuable et l'essence sensible. Les deux livres ont plus ou moins les mêmes préoccupations. Ils débutent par une réflexion sur l' eudémonisme , c'est-à-dire sur le bonheur ou l'épanouissement.

Ils se poursuivent par une étude sur la nature de la vertu et de l'excellence. Aristote aborde également les traits de caractères nécessaires pour parvenir à cette vertu arété [ ]. Pour Aristote, l'éthique est un champ de la science pratique dont l'étude doit permettre aux êtres humains de vivre une vie meilleure [ ].

D'où l'importance des vertus éthiques justice, courage, tempérance etc. Aristote considère l'éthique comme un champ autonome qui ne requiert aucune expertise dans d'autres champs [ ].

Par ailleurs, la justice est différente du bien commun et inférieure à lui. Aussi, à la différence de Platon pour qui justice et bien commun doivent être recherchés pour eux-mêmes et pour leurs résultats, pour Aristote, la justice doit être recherchée seulement pour ses conséquences [ ]. Toute action tend vers un bien qui est sa fin.

Ce qu'on nomme le bien suprême, ou le souverain bien, est appelé par Aristote eudaimonia et désigne à la fois le bonheur et l' eu zën , le bien vivre. Être eudaimon est la plus haute fin de l'être humain, celle à laquelle toutes les autres fins santé, richesse, etc. Pour Aristote, le bien suprême a trois caractéristiques [ ]: Aussi Aristote fait-il de l' éthique une science constitutive de la politique: Il existe diverses conceptions du bonheur.

Il existe cependant un bonheur encore supérieur: Il s'agit là de quelque chose de divin: Aristote consacre à cette forme de bonheur l'entièreté du dernier livre de son Éthique. Il ne faut pas confondre richesse et bonheur: Aristote distingue deux sortes de vertus: Dans les deux cas, ces vertus sont en nous seulement à l'état de puissance.

Tous les hommes libres naissent avec la potentialité de devenir moralement vertueux. La vertu ne peut pas être simple bonne intention, elle doit être aussi action et réalisation. Elle dépend du caractère ethos et de l' habitude de bien faire que les individus doivent acquérir [ ]. La prudence est la sagesse pratique par excellence [ ]. Une personne intempérante ne suit pas la raison mais les émotions. Or, la vertu morale est une voie moyenne entre deux vices, l'un par excès et l'autre par défaut: Il existe chez Aristote quatre formes d'excès: Une personne qui se maîtrise et fait preuve de tempérance bien qu'elle soit soumise aux passions pathos conserve la force de suivre la raison et fait preuve d'auto-discipline [ ].

Celle-ci se renforce par l'habitude: En revanche, il y a des gens qui ne croient pas à la valeur des vertus. Aristote les qualifie de mauvais kakos, phaulos. Leur désir de domination ou de luxe ne connait pas de borne pleonexia mais les laisse insatisfaits, car incapables d'arriver à l'harmonie intérieure.

Comme Platon, il estime que l'harmonie intérieure est nécessaire pour vivre une vie bonne. On mène une mauvaise vie quand on se laisse dominer par des forces psychologiques irrationnelles qui nous entraînent vers des buts extérieurs à nous-mêmes [ ]. Malheureusement, nos désirs ne mènent pas forcément au bien, mais peuvent conduire à favoriser la satisfaction immédiate, la dispersion: Pour bien agir, l'homme doit être guidé par la raison: Il peut ainsi atteindre le souhait rationnel puis, grâce à l'étude des moyens et à la délibération, arriver au choix réfléchi [ ].

La délibération conduit au choix rationnel qui porte sur les moyens d'atteindre la fin: La vertu et le vice résultent de choix volontaires: Ces dernières ne peuvent être rapportées à notre volonté et on ne peut par conséquent nous en rendre responsables.

En effet, il est des cas où l'ignorance des êtres humains doit être sanctionnée car il ne tenait qu'à eux de s'informer [ ]. Ainsi, quand nous nous apercevons, parfois, de notre ignorance et de notre erreur, nous reconnaissons que nous avons mal agi.

Toutefois, dans les cas où les hommes subissent des contraintes extérieures auxquelles il leur est impossible de résister, ils ne sont pas responsables de leur conduite [ ]. De façon générale, pour Aristote, la volonté porte sur la fin recherchée et le choix sur les moyens d'atteindre cette fin [ ].

Alors que Platon insiste sur la fin et tient les moyens comme subalternes, asservis aux fins, Aristote s'interroge sur les dissonances entre fin et moyens. De sorte que, pour le Stagirite, fins et moyens sont également importants et interagissent [ ]. De sorte que la phronêsis n'est pas la vertu de l' âme raisonnable, mais celle de la partie de cette âme qui porte sur le contingent.

Alors que pour Platon la scission se trouve entre les Formes ou Idées et le contingent ou plutôt, l'ombre, la copie des formes, chez Aristote, c'est le monde réel qui est lui-même scindé en deux. Cette scission n'implique pas, comme chez Platon, une hiérarchie entre les deux parties de l'âme raisonnable [ ]. Pierre Aubenque note à ce propos: Pour Aristote, chaque vertu éthique est en équilibre entre deux excès.

Par exemple, une personne courageuse se situe entre le couard qui a peur de tout et le téméraire qui n'a peur de rien. Toutefois, la vertu n'est pas chiffrable, ce n'est pas la juste moyenne arithmétique entre deux états. Par exemple, dans certains cas, une grosse colère sera nécessaire alors que dans une autre circonstance un très petit niveau de colère sera requis [ ].

Cette interprétation de la mesure est en général acceptée. En revanche, l'interprétation qui consiste à penser que pour être vertueux il faut atteindre un but situé entre deux options est assez largement rejetée. La théorie de la mesure aide à comprendre quelles qualités sont vertueuses, tels le courage ou la tempérance , parce que situées entre deux extrêmes et quelles émotions dépit, envie , quelles actions adultère, vol, meurtre sont mauvaises en toutes circonstances.

Contrairement à Platon , Aristote porte un grand intérêt à la famille et se préoccupe beaucoup des vertus qui lui sont nécessaires [ ]. Elle appartient au processus qui conduit à la vertu et qui permet de définir le bon but: Aristote y examine la façon dont devrait être organisée la cité en grec: Il discute aussi les conceptions exposées par Platon dans La République et Les Lois , ainsi que divers modèles de constitutions.

La science politique politikê epistêmê est d'abord une science pratique qui cherche le bien et le bonheur des citoyens: La politique est aussi une science productive quand elle traite de la création, de la préservation et de la réforme des systèmes politiques [ ].

Dans l' Éthique à Nicomaque , Aristote soutient que la science politique est la science la plus importante de la cité, celle qui doit être étudiée en premier par les citoyens, avant même la science militaire, la gestion de la maison qui deviendra bien plus tard avec Adam Smith , l'économie , et la rhétorique [ ]. La science politique ne se limite pas comme actuellement à la philosophie politique mais inclut également l'éthique [ ] et l'éducation [ ].

L'éthique et la politique ont en commun la recherche du Bien. Elles participent à la technê politikê , ou l'art politique, dont l'objet est, à la fois, le bien commun, et le bien des individus [ ]. Pour qu'une société soit pérenne, elle doit d'abord être juste.

La justice sert à qualifier nos rapports avec nos semblables lorsqu'ils sont marqués par l'amitié [ ]. Elle est donc la vertu complète qui nous fait rechercher, à la fois, notre bien et celui d'autrui. En pratique, il est utile qu'elle soit soutenue par des lois qui diront le juste et l'injuste [ ]. En effet, la justice qui est d'abord une vertu éthique, sert aussi de norme à la loi [ ].

Selon Aristote, l'homme ne peut vivre que parmi les hommes: Il distingue trois types d'amitié: Ce dernier type d'amitié est en lui-même une vertu qui participe du bien commun. Si une cité peut vivre sans cette forme de vertu, pour perdurer elle doit au moins atteindre la concorde qui permet d'arriver à une communauté d'intérêts [ ]: Selon Fred Miller , la philosophie politique d'Aristote repose sur cinq principes:.

Aristote consacre plusieurs chapitres de sa Politique à l'éducation. Il consacre donc une longue réflexion aux modalités qu'elle doit prendre: Ce n'est qu'à l' époque hellénistique que les jeunes filles des principales cités fréquenteront au même titre que les garçons les écoles primaires et secondaires ou la palestre et le gymnase [ ]. Aristote, au livre I de son ouvrage Politique , considère la cité et la loi comme naturelles [ n 13 ].

Selon lui, les êtres humains se sont d'abord mis en couple dans le but de se reproduire, puis ont créé des villages avec des maîtres naturels , capables de gouverner, et des esclaves naturels , utilisés pour leur force de travail. Enfin, plusieurs villages se sont unis pour former une Cité-État. L'homme n'est pas le seul animal social, car les abeilles, les guêpes, les fourmis et les grues sont aussi capables de s'organiser en vue d'un but commun [ ].

La notion de nature, et notamment celle de nature humaine, n'est pas fixe chez Aristote. En effet, il considère que l'humain peut transformer son statut en esclave naturel, ou encore en humain semi-divin [ ].

Seul est citoyen à part entière celui qui peut exercer les fonctions de juge et de magistrat: Or, ces fonctions exigent un caractère vertueux dont beaucoup sont incapables [ ]. Il faut donc exclure du statut de citoyen ceux qui seraient incapables de gouverner la cité. Comme ces fonctions sont accordées par une constitution et que les constitutions varient entre les cités, il y en a où très peu de personnes peuvent être citoyens à part entière [ ].

Aristote a une vision hiérarchisée de la société: Toutes ces personnes sont en effet incapables de réaliser une fonction de magistrat et de se consacrer à la poursuite du bonheur par la philosophie, car cela exige beaucoup de temps libre [ ].

La tâche la plus importante du politique est celle de législateur nomothetês. Aristote compare souvent le politique à un artisan, car comme ce dernier, il crée, utilise et réforme quand c'est nécessaire le système légal. Mais ses opérations doivent être réalisées conformément à des principes universels [ ].

Pour Aristote, le citoyen, c'est-à-dire celui qui a le droit exousia de participer à la vie publique, a un rôle bien plus actif, est beaucoup plus impliqué dans la gestion de la cité que dans nos démocraties modernes [ ]. Toutefois, pour qu'il puisse s'épanouir, il faut que la cité soit bien gouvernée. Aussi rejette-t-il le système préconisé par Hippodamos de Milet parce qu'il exclut du pouvoir les deux classes laborieuses: Il analyse d'autres constitutions, notamment celles de Sparte , de Carthage , de Crète et d' Athènes [ n 14 ].

Selon Aristote, il existe deux grands types de constitution: Il distingue trois formes de constitutions droites: Aristote différencie les formes de gouvernements en fonction du nombre de gouvernants: Les gouvernants doivent être choisis en fonction de leur excellence politique, c'est-à-dire qu'ils doivent être capables de gouverner non pas au profit d'un groupe particulier, mais en visant le bien de tous: Mais tout ceci n'est que de la surface.

Fondamentalement, nous sommes tous les mêmes puisque nous sommes tous humains. C'est cela qui nous lie les uns des autres. Voilà ce qui fait que nous pouvons nous comprendre et développer des amitiés entre nous. Ce n'est pas juste une utopie, c'est une nécessité. C'est quelque chose qui naît de nos actions. Tu ne peux pas en être capable. Si tu n'as aucune compassion pour toi, alors tu n'es probablement pas capable de développer de la compassion pour les autres. Ca marche mieux quand c'est ouvert.

Johann Wolfgang Von Goethe. En cochant cette case, j'accepte explicitement que les informations personnelles renseignées ci-dessus soient utilisées pour me recontacter dans le cadre de la relation commerciale qui découle de ma demande.

Partager la publication "Pensées positives et citations inspirantes". Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Tout pour les professionnels Tout pour les particuliers. Citation en image ICI " Votre vrai moi est celui qui est en vous, non cette image que vous offrez au monde à travers votre personnalité ". Marc Aurèle -La logique vous mènera de A à B. Albert Einstein - À un certain moment de la vie, la beauté du monde suffit.

Toni Morrison - Il faut vivre et pas seulement exister. Plutarque - Le futur appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves. Eleanor Roosevelt - Rien de grand n'a jamais été fait sauf par ceux qui ont osé croire qu'ils avaient en eux quelque chose de supérieur aux événements. Bruce Fairchild Barton - Trouve en toi l'endroit où est la joie.

Joseph Campbell - Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté - Winston Churchill - Juste là où vous êtes est le bon endroit pour commencer - Prema Chödrön -Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction - Saint-Exupéry -Vous, vous-même, autant que n'importe qui dans tout l'univers méritez votre amour et votre affection. Bouddha -Il suffit d'un très petit degré d'espérance pour causer la naissance de l'amour - Stendhal -L'amour, c'est l'espace et le temps rendus sensibles au coeur - Proust -Lorsqu'on aime, on ne calcule pas - Sainte Thérèse de Lisieux -Le pardon est la forme finale de l'amour - Reinhold Niebuhr -On ne voit bien qu'avec le coeur.

L'essentiel est invisible pour les yeux - Saint-Exupéry Je ne suis pas un produit de mes circonstances. Stephen Covey -Votre bonheur ne peut venir que de l'intérieur, et il est le fruit de votre amour. Don Miguel Ruiz - -Si vous placez votre bonheur entre les mains de quelqu'un d'autre, tôt ou tard, il ou elle le brisera. Don Miguel Ruiz -Lorsque les deux , d'une relation sont présentes, on peut partager, on peut être heureux, créer le rêve le plus merveilleux ensemble.

Don Miguel Ruiz - -ON ne peut jamais rendre autrui responsable de son amour, et pourtant lorsqu'on se marie à l'église, la première chose qu'on fait est d'échanger des alliances. Don Miguel Ruiz - -Imaginons que vous achetiez un chien alors que vous aimez les chats. Don Miguel Ruiz - -"Peu importe ce que les gens pensent de vous, ne vous forcez pas à être la personne que vous n'êtes pas, soyez-vous même car c'est ce qui vous rend unique. L'essentiel est invisible pour les yeux - Saint-Exupéry - -Lorsqu'on aime, on ne calcule pas - Sainte Thérèse de Lisieux - -Il suffit d'un très petit degré d'espérance pour causer la naissance de l'amour - Stendhal - -Personne n'a jamais c, pas même les poètes, combien le coeur peut contenir.

Zlda Fitzgerald -Dès l'instant où vous aurez foi en vous-même, vous saurez comment vivre. Goethe -Ce que l'imagination saisit comme beauté doit être la vérité-John Keat -Nous construisons le monde qui nous le rendra bien, car nous sommes du monde et le monde est à nous. Eugène Guillevic -Le bonheur c'est lorsque nos pensées, nos paroles et nos actes sont en harmonie.

Gandhi -On vit de ce que l'on obtient; on construit sa vie sur ce que l'on donne. Winston Chruchill -La vérité de chacun est ce qui le grandit. André Maurois -Seul le coeur sait trouver ce qui est précieux. Dostoïevski -Laissez la beauté de ce que vous aimez être ce que vous faites. Rumi -On vit de ce que l'on obtient; on construit sa vie sur ce que l'on donne. Winston Churchill -Mon métier et mon art, c'est vivre. Montaigne -Dès l'instant où vous avez foi en vous-même, vous savez comment vivre.

Goethe -Chacun rêve de changer l'humanité, mais personne ne pense à se changer lui-même. Léon Toldtoï La joie se partage. Jean Giono -Pour se connaître, il faut s'accepter. Albert Camus -Mon plus grand plaisir est de me rendre où je ne suis jamais allée.

Diane Arbus -L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme. Shakespeare Votre temps est limite, ne le gâchez pas en menant une existence qui n'est pas la votre. Steve Jobs -Tout au long du chemin, on construit sa vie et l'on se construit soi-même. Eleanor Roosevelt -Rêvez, c'est le bonheur; attendre, c'est la vie. Victor Hugo -Ce qui compte, c'est se libérer soi-même. Anaïs Nin -Ne pouvant régler les événements, je me règle moi-même.

Montaigne -À mesure qu'on s'avance dans la vie, on s'aperçoit que le courage le plus rare est celui de penser. Anatole France -La nature est éternellement jeune, belle et généreuse. George Sand -Ce n'est pas d'où vous venez qui compte, mais où vous allez. Ella Fitzgerald -Ayez confiance en vous. Benjamin Spock -La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent. Albert Camus -J'aime ceux qui font face. Henry de Montherlant -La fortune sourit aux audacieux.

Virgile -Tous nous serions transformés si nous avions le courage d'être ce que nous sommes. Marguerite Yourcena -L'acte le plus courageux, c'est encore de penser par soi-même. Coco Chanel -Dans le doute dis la vérité. Mark Twain -Il n'y a point de bonheur sans courage, ne de vertu sans combat. Jean-Jacques Rousseau -Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaurès -On ne subit pas l'avenir, on le fait. Georges Bernanos Pour comprendre le monde, il faut se détourner de lui à l'occasion.

Albert Camus -Il n'y a pas de faits, seulement des interprétations. Nietzsche -Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page. Saint Augustin -La question n'est pas ce que vous regardez, mais ce que vous voyez. Henry David Thoreau -Je ne perds jamais de vue que le seul fait d'exister est un plaisir.

Katharine Hepburn -Il est fondamental de comprendre que nous avons tout ce qu'il nous faut. Pema Chödrön Pour comprendre l'esprit et le coeur de quelqu'un, ne vous demandez pas ce qu'il a accompli, mais ce à quoi il aspire. Edison -La raison peut nous avertir de ce qu'il faut éviter, le coeur seul nous dit ce qu'il faut faire.

Edward James Olmos -"Nous ne saurons jamais tout le bien qu'un simple sourire peut être capable de faire. Ralph Waldo Emerson -C'est cela la tendresse, l'équilibre des gestes, des mots qui sont à la mesure des sentiments. Et dans ma réaction, repose ma croissance et ma liberté -Voyez-vous dans la vie, il n'y a pas de solutions.

Antoine de Saint-Exupéry -Vol de nuit -On n'est jamais heureux que dans le bonheur qu'on donne. Confucius" - "Le Temps est le bien le plus rare parce que c'est le seul bien qu'on ne puisse ni produire,ni donner, ni échanger, ni vendre. Jacques Attali" - "Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux.