Imperial Cleaning

L’équipe du Réseau SAGESSE

Benoît Bausson se fera un plaisir de lire et de répondre personnellement à vos courriels. C'est souvent le spécialiste le plus présent dans le milieu scolaire.

La réaction des fans

36 Comments

La comédienne a choisi de se consacrer à d'autres projets et a averti en amont la production. Le scénario a été écrit pour prendre en compte le départ de Juliette Roudet , ainsi que la disparition de son personnage, Adèle.

La production a fait ce choix, plutôt que de recasté le rôle, comme cela a été le cas dans d'autres séries, notamment Sam sur TF1. Un casting est donc déjà en cours pour trouver une nouvelle comédienne, pour mener les enquêtes de la série aux côtés de Philippe Bas et du reste de l'équipe.

Comme les trois précédentes saisons, la saison 9 de Profilage comptera dix épisodes. En raison de l'accouchement de Juliette Roudet ayant donné naissance à une petite fille dans la plus grande discrétion, le tournage de Profilage a dû être légèrement décalé. Les acteurs ont repris le chemin des studios le 18 janvier et concluront le dernier épisode le 18 juillet prochain, sans doute pour une diffusion prévue fin sur TF1.

A post shared by Philippe Bas philippebas on Mar 9, at 6: And the beat goes on. A post shared by Philippe Bas philippebas on Feb 20, at 7: Mon compte Deconnexion S'inscrire Se connecter. Profilage , saison 9 - Le départ d'Adèle Le scénario a été écrit pour prendre en compte le départ de Juliette Roudet , ainsi que la disparition de son personnage, Adèle.

Profilage , saison 9 - Date de diffusion En raison de l'accouchement de Juliette Roudet ayant donné naissance à une petite fille dans la plus grande discrétion, le tournage de Profilage a dû être légèrement décalé.

Profilage , saison 9 - Photos de tournage. Ca va vous intéresser. Ceci peut vous interesser. Pas vu à la télé! Greg Guillotin, le pire stagiaire C8: Nous profitons de ces moments en dehors des murs carcéraux pour instaurer le dialogue et connaître le patient.

Y a-t-il des complications psychologiques dues à la saison estivale? Privés de liberté et sans la moindre façon de profiter de la saison, il est difficile pour certains de tenir le coup. De ce fait, ils craquent, s'isolent et se replient sur eux-mêmes.

La vulnérabilité est forte en cette période de l'année. Le bruit aussi est dérangeant. L'architecture de la maison d'arrêt, qui favorise la résonance, provoque beaucoup de tensions entre détenus. En cette période de ramadan où les personnes de confession musulmane vivent plutôt la nuit, les sons émis durant leur prière ou la préparation des repas est source de conflits. Propose recueillis par Mandy Saunier. Je demande à voir! Enfin si vraiment tel est le cas, alors joie et félicité!

Philippe El Shennawy a retrouvé espoir. Pour que cela cesse! Mais en arrivant dans cet établissement il y a plein de choses qui sautent aux yeux par exemple au niveau des parloirs famille.

Les problèmes au parloir. La fouille aux UVF. Ma femme vient aux UVF. Juste en face il y a une machine. Ils lui ont demandé de sortir ses dessous. Ma femme a râlé, ils lui ont dit de sortir. Elle a demandé à voir le responsable. Quand elle est arrivée aux UVF, elle avait les nerfs. Je me suis vraiment fâché. On a fait des pétitions, mais pas que sur ce sujet.

Ça parlait aussi des fouilles corporelles, des problèmes aux ateliers, de plein de choses. Ma femme ne voulait plus venir aux parloirs.

T as un double parloir, tu restes 3 heures, tu suffoques. Les surveillants, de bouche à oreille, ont su que j avais vu la direction. Il y a aussi une étape très importante. Dans ce courrier, il y avait des sous entendus par rapport à un article qui parlait de mon affaire à moi. Et selon la date à laquelle elle a été postée, ils ont mis 10 jours à me la donner. Mais bon au gymnase il y a des caméras!

Ça aurait pu aller loin, le sang a failli couler dans cette histoire. On a pas droit aux activités. Il faut choisir, soit aller au gymnase, soit aller au foot. On a la cour qui est dégueulasse. Je te donne un exemple, moi quand je suis venu au B0, ils ont essayé de me chercher la merde.

Le 28 mars, le chef du bâtiment a essayé de me provoquer, presque en mettant son corps sur moi pour me faire rentrer dans ma cellule. Et si tu veux en sortir, il faut faire un courrier. Comment ils essayent de justifier le maintien en portes fermées.

Mais vraiment des histoires de rien! Du coup ils lui mettent une sanction avant de passer au prétoire, et après en plus tu te tapes du mitard. C est quand même cher payé! Non mais vous rigolez! Bon et voilà avec le temps qui passe, ils essayent de me mettre des rapports et faire monter la pression pour chaque petit détail.

Par exemple, à un moment on avait le droit au B0 de faire des machines à laver tous les jours. Au bout de 15 jours, rien. Par contre Mme PETIT me fait venir pour me parler de cette lettre, comme si je lui avais écrit à elle, disant que tout le monde sait que le courrier arrive chez elle!

Je suis surpris, je lui dis que mon dossier est déjà parti! La pression au quotidien avec les surveillants. Ah oui, autre chose. Ils nous poussent à bout, ils nous humilient. Je voulais parler aussi des fouilles corporelles. Il y a la loi qui est passée, ils ne peuvent soi-disant pas nous fouiller intégralement. Les ateliers de travail. Sur 7 personnes, elle avait pris tout le monde sauf moi.

Ça veut dire que nous on est pas intelligents? Ils voulaient obliger les gens à manger le casse croûte là où tout le monde fume. Bon après ils voulaient encore baisser le nombre des bacs. Puis ils me mettent sur un autre poste de travail, sur les siphons de douche.

Il y a aussi le racisme. Je suis allé au parloir à la maison centrale de Poissy pour rendre visite à un ami incarcéré. Voila 38 ans que Philippe est en prison et on lui demande d'en purger 20 de plus! Je le comprends et sa décision semble légitime.

El Shennawy Maison centrale de Poissy, le 7 mars Monsieur Philippe El Shennawy a décidé de se laisser mourir de faim. Un songe poètique et onirique que je vis et que je partage avec vous pour vous apporter un peu de joie et de couleur dans ce monde, ces sociétés où les libertés se reduisent de jour en jour Comment avez-vous eu l'idée de faire un blog en prison?

Pendant quatre ans je ne me suis pas fait prendre. Cette manière de s'exprimer en toute liberté sans passer par la censure était-ce une façon de lutter contre l'administration pénitentiaire? Ce n'était que ça. Le blog n'était pas soumis aux dictas de la censure. Il faut relire tous les textes du début. Je parle des handicapés, des femmes, de plein de choses et surtout sans concession. En prison, tout est contrôlé. Comment a-t-il été réalisable de mettre votre blog à jour dans ce lieu qui à priori ne s'y prête pas, au niveau de la sortie des textes notamment?

Je ne peux pas le dire. Ils ne le savent pas et personne ne le saura. Quand je me suis évadé de prison, j'ai fait rentrer du matériel et jusqu'au jour d'aujourd'hui il n'y a que moi qui sais comment j'ai fait. Les secrets ne se disent jamais.

Comment se traduisait la tenue quotidienne de votre blog en termes de temps? Cela dépendait du sujet, mais en prison on a beaucoup de temps et rien à faire. Et au niveau des recherches? De plus, grâce à mon expérience je savais de quoi je parlais. J'avais accès à des livres de recherche … nous pouvions faire des demandes pour un livre et on le recevait. Lorsque vous étiez incarcéré, vous avez été transféré à nombreuses reprises.

Est-ce votre blog qui a occasionné ce tourisme carcéral? J'ai posté un premier texte, le mois suivant j'étais transféré. De mon côté, tous les quinze jours je continuais à envoyer des textes. J'ai toujours été repéré par l'administration. Je ne faisais pas partie des détenus soumis qui ferment leur gueule.

Quel a été le rôle de ce blog à l'égard de votre incarcération? Cette parole du blog a beaucoup plus de poids que celle de personnes qui ne font que théoriser. En fait, ils parlent de la prison sans jamais y avoir été. Vous leur reconnaissez tout de même un côté positif dans la mesure où ils placent la prison dans le débat public?

De nos jours, tout le monde va en prison, en Europe nous battons les records. Les personnes qui disent vouloir améliorer les prisons, les conditions de détention, ils planent complètement. Moi je suis contre, je suis pour la destruction. Ils jouent les spécialistes du monde carcéral mais ils ne tiendraient pas dans une promenade. Le problème c'est qu'il y a peu d'anciens détenus qui prennent la parole une fois sortis de prison?

Par contre, je ne suis pas le seul à le faire, il faut chercher un peu, en fait, il y en a beaucoup. Que pensez vous des nouvelles tentatives de la pénitentiaire pour promouvoir l'expression des détenus? Il n'y aura jamais un élément dénonciateur.

Je dénonce et j'informe. J'étais qualifié comme rebelle et meneur. Est ce que vous ressentez encore un risque de censure aujourd'hui de la part de l'Administration Pénitentiaire par rapport à vos propos?

Non, ce sont des coups d'épée dans l'eau. Nous ne faisons que construire des prisons. Je ne critique pas les initiatives pour faire changer et avancer les choses. Sauf que parfois les gens ne sont pas dans la réalité, mais dans une illusion. Bref, dans les prochaines années vous verrez, nous saurons.

Histoires d'un blog "interdit" par la prison par LeNouvelObservateur. Voici une interview que j'ai faite et parue dans "le journal du sida" de mai sur le sida et la santé en prison.

Comment se sont déroulées les années sida. Au début des années 80, on ignore. Imagine de vivre ta séropositivité. Les matons utilisent des gants verts pour manipuler les.

Droit de choisir son médecin, de bénéficier du. Dans les UCSA , il. En Espagne, en Allemagne, même. Non aux hôpitaux-prisons et à la. Voire la triple peine: Tous les jours, des gens se contaminent ou meurent du. Un séropositif peut être. Ils le sont déjà bien assez. Oui, je me suis. Que représente la prison? Là où sont permises toutes les indignités et les souffrances. Tous les trois jours, en France, un détenu se suicide. Propos recueillis par Dominique Thiéry.

Je la mets donc avec grand plaisir sur ce BLOG qui sera toujours une tribune pour eux, afin que leurs mots soient entendus et respectés. Texte intégral de la pétition signée par détenus de la prison de Ducos en Martinique et datée du 19 avril , ayant pour objet: En effet je vous rappelle que nous sommes environ détenus dans un établissement prévu pour détenus.

Cela entraîne des conditions de vie déplorables, plus qu'insupportables. En témoignent les nombreuses bagarres et agressions, aussi bien côté détenus que surveillants.

Nombreux sont les détenus à dormir au sol faute de place. Une pression invivable pour des détenus enfermés 22 heures sur Une fausse ouverture d'une heure durant laquelle une quarantaine de détenus doivent jouer des coudes dans une cour ne comptant que 4 douches.

Un cadre de vie indigne dans le pays des droits de l'homme, où les détenus couchant au sol côtoient les cafards et les souris plus qu'envahissants. Un manque de suivi médical compétent dû à un effectif plus que minimum. Les détenus sont souvent guéris avant même d'avoir pu être consultés.

Et pour les quelques élus ayant pu être auscultés, toujours le même médicament prescrit, quels que soient leurs maux. Vertu magique ou réellement guérissante?

Menu de navigation